3 conseils pour préparer votre aîné à l’arrivée d’un autre enfant

0

Frère soeur

Vous attendez votre deuxième enfant, votre valise de maternité et le vêtement de naissance de votre nouveau-né sont prêts, mais vous appréhendez la présentation à votre aîné ? Cela est tout à fait normal. En effet, ramener un bébé à la maison peut changer la dynamique familiale, surtout pour le premier enfant. S’il est encore trop jeune pour comprendre le concept d’avoir un petit frère ou petite sœur, attendez-vous à de la jalousie, de la confusion, et même de la colère. Pour vous faciliter la tâche et appréhender au mieux cette nouvelle étape, nous avons regroupé pour vous nos 3 conseils pour préparer votre aîné à l’arrivée d’un autre enfant.

Impliquez votre aîné dans la vie du bébé

Les grands frères et sœurs adorent jouer aux « assistants ». Avant l’arrivée du petit dernier, impliquez le grand en le laissant choisir le vêtement de naissance que votre bébé portera le premier jour ou bien demandez-lui son avis sur la couleur de la chambre de bébé. Une fois que votre deuxième enfant est à la maison, attribuez des tâches simples au premier, comme choisir le pyjama de votre tout-petit ou vous donner une couche au moment du change.

En s’impliquant dans les soins du nouveau-né, votre aîné se sentira moins délaissé et donc sera moins jaloux. Certains enfants, en particulier les filles, apprécieront de prendre soin de leur propre poupée. Pendant que vous changez votre nourrisson, demandez à votre enfant plus âgé d’imiter ce que vous faites sur son poupon. Elle peut nourrir sa poupée (avec une bouteille en jouet) et même faire semblant de lui changer sa couche.

Un cadeau de naissance pour l’enfant aîné

Lorsque vous êtes à l’hôpital ou revenez de la maternité, offrez un petit cadeau de naissance à votre grand enfant de la part du bébé, comme un t-shirt grand frère ou grande sœur par exemple. Votre enfant sera content et ressentira de l’amour pour son cadet. Vous pouvez également lui demander de vous aider à choisir un cadeau pour son petit-frère ou petite-sœur. Aussi, pensez à garder des petits jouets et livres à portée de main au cas où votre famille et vos proches apporteraient des cadeaux pour votre nouveau-né en oubliant votre premier enfant.

Soyez honnête

Lorsque vous dites à votre premier-né qu’il ou elle va devenir grand frère ou grande sœur, dites-le avec enthousiasme. Mais n’essayez pas d’enrober les choses en embellissant les premiers mois. Expliquez que le nourrisson dormira presque toute la journée et pleurera beaucoup, mais que bientôt, il rira, sourira et sera prêt à jouer avec lui. Si un enfant est trop jeune pour comprendre, vous pouvez toujours répéter des mots comme « bébé », « sœur » ou « frère » pendant la grossesse pour lui donner une idée de ce qui va arriver.

Prenez également le temps, avant la naissance, d’expliquer à votre aîné que Maman et Papa seront très occupés avec bébé mais qu’ils ne le délaisseront pas. Pour éviter une crise de jalousie, encouragez votre enfant à vous avertir dès qu’il se sent seul. Les enfants aiment être le centre de l’attention. Quand vous jonglerez entre les couches, le mobilier de naissance et les biberons, leur mal-être se traduit souvent par quelques bêtises. Anticipez ces moments en étant honnête avec votre aîné.

Pour préparer au mieux votre aîné à l’arrivée de son frère ou de sa sœur, commencez à lui en parler dès la grossesse afin qu’il se familiarise à l’idée. Dès le retour à la maison, n’oubliez pas de l’impliquer dans la vie du bébé et de l’inviter à participer. Racontez-lui aussi toutes les choses extraordinaires qu’ils pourront partager ensemble dans les prochains mois !

Partager.

Laisser un commentaire