Enfants et altitutde : conseil avant les vacances au ski

0

Cet hiver, vous emmenez toute la famille skier pendant les vacances de février, pour le plus grand bonheur de tous. Cependant, si vous avez choisi une station ou un domaine skiable en altitude, quelques conseils de sécurité sont à appliquer pour le séjour se passe bien! Lesquels? On vous dit tout!

famille au ski getty images

Partir avec le bon équipement

On considère que l’altitude commence à être haute à partir de 2000 mètres. A cette altitude, le soleil est plus puissant, et le froid également. Il est donc absolument E-SSEN-TIEL de prévoir à l’avance votre équipement de plein air. Des bonnes chaussettes, des gants étanches, un collant thermolactyl, un sous pull et bien évidemment la tenue de ski. La protection solaire est elle aussi incontournable si vous prévoyez un séjour de ski en famille, quelle que soit l’altitude.

Le nourrisson et l’altitude : pas au dessus de 1800 mètres

Pendant ses premiers mois, il est préférable qu’un nourrisson ne monte pas à plus de 1800 mètres d’altitude : on reporte donc les vacances au ski en mars à l’année prochaine!

Il est aussi conseillé de monter en altitude progressivement pour ne pas fatiguer les enfants : en faisant un arrêt la première nuit à 1200 ou à 1400 mètres par exemple. Pour éviter que les oreilles de votre nourrisson ne se bouchent pendant la phase de montée ou de descente, donnez lui régulièrement son biberon. La succion permet en effet de réduire les maux d’oreilles.

Téléphérique et enfant : attention!

Il est déconseillé de prendre certains téléphériques avec des enfants de moins de 3 ans. En effet, la montée rapide en altitude peut être la source de lésions aux tympas : prenez conseil auprès de votre pédiatre ou de votre médecin de famille.

Dernier conseil avant le départ

En cas de doute, consultez votre médecin avec le départ pour savoir s’il n’y a pas de contre indication (otite chronique, maladies osseuses…)

Partager.

Laisser un commentaire